• 2013-1
  • christ_passy
  • 2013-7
  • 2013-8
  • 2013-6
  • IMG_2327-1_1_1
  • IMG_4907-1_1_1
  • IMG_7071-1_1_1
  • img_inaug-statue
  • img_inaug-statue-2
  • img_statue
  • slide1
  • slide3
  • slide4
  • 2013-5

La pastorale au cœur du projet d'établissement

 

L'établissement accueille tous les jeunes sans distinction religieuse, et le projet pastoral s'adresse à tous.

Il ne se limite pas aux temps forts, aux célébrations et à l'heure de pastorale obligatoire. Il se vit dans le quotidien avec tous ceux qui interviennent dans l'établissement. Respect, attention aux élèves en difficulté, ouverture aux autres, confiance, responsabilisation et engagement sont les maîtres-mots du projet lasallien, à la suite de saint Jean-Baptiste de La Salle et des Frères des Ecoles Chrétiennes.

L'équipe pastorale (religieux et laïques) collabore avec toute la communauté éducative pour l'éducation chrétienne des jeunes. Comme toute école lasallienne, Passy cherche à conjuguer le progrès intellectuel et culturel avec l'annonce de la Bonne Nouvelle : « Je suis venu pour que tous les hommes aient la vie, et qu'ils l'aient en abondance » (Jean 10, 10).

C’est pourquoi, notre établissement aspire à être :

 

 

  • 1/ Un lieu où l'on transmet la joie de connaître Jésus-Christ

 

Nous croyons que la connaissance de Jésus-Christ est un chemin de croissance plein d’espérance pour les jeunes. Ainsi, nous réservons dans l'emploi du temps 1 heure de pastorale pour tous les élèves, de la 6ème à la Terminale. Avec la découverte du Christ, nous invitons les jeunes à l’étude de textes bibliques et à l’intériorité. Nous les aidons également à mieux se connaître, à réfléchir au sens de la vie, et à améliorer leur compréhension du monde dans lequel nous vivons.

Plus d'une cinquantaine de personnes interviennent pour assurer ces heures d’animation pastorale : professeurs, personnel de l'établissement mais aussi parents d’élèves. Ils s’appuient sur des supports pédagogiques très variés, adaptés à l’âge des jeunes.

  

A ceux qui veulent aller plus loin dans leur chemin de foi, nous proposons des temps forts adaptés, ainsi que la préparation aux sacrements de baptême, 1ère communion et confirmation ou celle de la profession de foi.  Un accompagnement marqué par plusieurs rencontres permet aux jeunes de se préparer en profondeur. Tous ces parcours sont enrichis par une retraite.

 

 

  • 2/ Un lieu où l'on célèbre la joie d'être chrétien

 

On ne peut pas être chrétien tout seul. La célébration est un lieu important pour faire vivre aux jeunes et aux adultes cette dimension communautaire de la foi.

Les grandes célébrations comme l'entrée en Avent, l'entrée en Carême, Pâques sont l'occasion de réunir plus de mille jeunes dans la Grande Chapelle. Elles sont préparées avec soin par tous ceux qui le désirent, de manière à susciter la participation du plus grand nombre : orchestre, chant, lectures, service d’autel, accueil des participants…

Une fois par semaine, notre aumônier célèbre la messe à la petite chapelle. Les élèves et adultes qui le désirent peuvent ainsi se rassembler et porter l’établissement dans la prière. Le sacrement de réconciliation est également proposé, une fois par an, à tous les jeunes qui le souhaitent. 

D'autres célébrations rassemblent la communauté éducative pour les baptêmes, les premières communions, les professions de foi et les confirmations. Des temps forts organisés par le diocèse permettent enfin de faire goûter aux jeunes la joie de croire et de faire Eglise : le FRAT (Jambville ou Lourdes), les JMJ...

 

  • 3/ Un lieu où on apprend la joie de servir

 

L'approfondissement de la foi ne va pas sans le service aux autres : on ne peut dissocier l'amour de Dieu et l'amour du prochain. Ainsi les temps forts liturgiques d'Avent et de Carême donnent lieu à des campagnes où les jeunes sont appelés à donner un peu de ce qu'ils ont pour les plus démunis : campagnes en faveur d'associations locales (la banque alimentaire, les restos du cœur, la croix rouge, l’association Naïm…), ou bien pour des missions internationales (sœur Anne Marie Salomon au Mali, les enfants du Mékong...)

 

Au lycée, les élèves peuvent s'engager à passer une journée dans l'année auprès de :

- personnes âgées de la maison de retraite de la Jonchère à Rueil Malmaison (en 2nde)

- adultes en situation de précarité dans le cadre de l'association Naïm, ou personnes accompagnées par les Petits Frères des Pauvres de Nanterre (en 1ère et Terminale)

Les parents sont également sollicités pour accompagner chaque semaine ces volontaires. 

Cette expérience de service est l'occasion pour les jeunes de s’engager au service d’autrui, et de découvrir des mondes qu'ils n'ont pas l'habitude de côtoyer. C’est souvent pour eux l’occasion d’une belle rencontre, et une grande leçon de vie !