• 2013-1
  • christ_passy
  • 2013-7
  • 2013-8
  • 2013-6
  • IMG_2327-1_1_1
  • IMG_4907-1_1_1
  • IMG_7071-1_1_1
  • img_inaug-statue
  • img_inaug-statue-2
  • img_statue
  • slide1
  • slide3
  • slide4
  • 2013-5

PASSY HEROIQUE

1839passy

C'est la rue Raynouard à Paris qu'ouvre le Pensionnat de PASSY.

L'effectif est de 56 élèves répartis en «classes ;

La direction est confié au frère Théotique venu de Béziers. C'est lui qui donne au collège sa devise :

« commencez par rendre heureux ceux que vous voulez rendre meilleurs »

 

 

1905froyennes

Face à la loi expulsant les congrégations enseignantes refusant la laïcisation, Passy fait le choix de l'exil, en terre belge à Froyennes. Là, pendant plus d'un demi-siècle, en dépit de deux guerres mondiales, le collège reprend un second souffle, tout en restant fidèle à l'esprit qui est le sien, au niveau de ses traditions et de sa spiritualité.

 

 

1939bretigny

Si Passy résista aux deux conflits mondiaux, ce fut parfois en éclatant et en se dispersant. Ainsi pendant la Seconde Guerre Mondiale les élèves de Froyennes sont répartis dans les écoles de Vaugirard, Monthléry, Buzenval, Issy, Santeny, Les Françs-Bourgeois, et surtout Brétigny sur Orge.

En 1949, Froyennes est réintégré, sauf par les élèves de 1ere et de Term qui restent à Brétigny.

 

PASSY "MODERNE"

 

1883cadore

La duchesse de CADORE meurt sans enfant.

Elle lègue le domaine de BUZENVAL à l'oeuvre de Saint-Nicolas.

 

1901

L'école Saint-Nicolas ouvre ses portes.

En 1901, grâce à l'œuvre de Saint-Nicolas, reconnue d'utilité publique, l'école de Buzenval reste ouverte malgré les loi de séparation. Les Frères se mettent en civil, ils laissent pousser leur barbe et se font appeler « Monsieur ».

1960agilbert

Les Frères des Ecoles Chrétiennes décident de fusionner Saint Nicolas de Buzenval et Passy Froyennes dont l'exil à L'étranger ne se justifie plus.

C'est le Frère Agilbert-Marie qui est chargé de réaliser cette fusion.